English Version

écrire un EMAIL

LCBC - Maison des
Associations du 19è
20 rue Edouard Pailleron
75019 Paris

Accueil
les idées
qui va faire la paix
les événements
synergie (liens)
personnalités
les actions
sympathisants
infos
questions
histoire
géographie
que fait on à l'ONU
dans les médias
Dossier de presse
English Version

Les ACTIONS :

pétitions
tracts
drapeaux de l'ONU
sanctions-boycott
missions civiles
procés contre USA
manifestations
refus des armes

Les INFOS :

info IRAK
info PALESTINE
info SYRIE
info LIBAN
info IRAN
amérique Latine
info Afrique
info Tchétchénie
histoire

- 1880, SIONISME (NOMBREUSE SOURCES DIFFERENTES), sionisme, mouvement politique oeuvrant à la création d'un État en Palestine réunissant tous les Juifs de la Diaspora.[....] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1880, DES ACHATS DE TERRES PERCUS COMME DES TENTATIVE DE DEPOSSESSION, En Palestine, l'opposition au projet sioniste s'est manifésté avant même la guerre. Elle se traduit concrètement par le rejet de ces 'envahisseurs' dont les moeurs et le mode de vie sont totalement étrangerset dont le comportement est souvent caractérisé par le rascisme et le mépris pour les 'barbares'. Les achats de terres dès les années 1880 suscitent des résistances d'autant plus grandes qu'ils sont vite perçus comme des tentative de dépossession (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1891, UNE TERRE SANS PEUPLE ? LA VERITE EST TOUT AUTRE, [Citation de ] Asher Ginzberg dans 'Vérité de la terre d'Israel' (honoré partout en Israel sous le nom d'Ahad Ha'am) : 'Dans tout le pays, il est dur de trouver des champs cultivables qui ne soient pas cultivés. [...] S'il advient un jour que la vie de notre peuple (les juifs) dans le pays d'Israel se développe au point de repousser, ne fût-ce qu'un tout petit peut, le peuple du pays, ce dernier n'abandonnera pas sa place facilement'.[...] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1891, PROTESTATION DES NOTABLES DE JERUSALEM CONTRE L'ACHAT DE TERRES PAR LES COLONS, (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1895, HERZL NOUS DEVONS LES EXPROPRIER GENTIMENT, [...]Herzl avoue dans son journal en 1895 : 'Nous devons les exproprier gentiment. Le processus d'expropriation et de déplacement des pauvres doit être accompli à la foi secrètement et avec prudence'.[...] (AUTRICHE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1908, LE JOURNAL AL-KARMEL EST CREE A HAIFA POUR DEVOILER LES VISEES SIONISTES SUR LA PALESTINE, (PALESTINE) (HAIFA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1910, PREMIER KIBBOUTZ, (PALESTINE) (DEGANIA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1911, LE JOURNAL FALASTINE EST CREE, (PALESTINE) (JAFFA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1916, ACCORDS SYKES PICOT PALESTINE, _ (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1916, ACCORDS SYKES PICOT JORDANIE, _ (JORDANIE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1917, LA FRANCE ET L'ANGLETERRE SE PARTAGENT LES RESTES DES OTTOMANS, [Quand Lawrence va rencontrer Allenby à Jérusalem il croise Faycal (Ibn Saoud) qui s'entretient avec le Général]
Faycal (Ibn Saoud) : Eh bien je vais vous quitter général, le commandant Lawrence à certainement des choses intéressantes à vous dire à propos de mon peuple de sa faiblesse et de la nécessité de maintenir cette faiblesse dans l'intérêt de l'Angleterre et de la France aussi
Allenby : Je vous ai dis qu'il n'y a aucun traité de ce genre [allusion à Sykes-Picot]
Faycal (Ibn Saoud) : Oui général, vous avez menti avec beaucoup de bravoure mais d'une façon peut convaincante, je sais que ce traité existe
Lawrence : Quel traité ?
Faycal (Ibn Saoud) : Il ment mieux que vous général, mais lui évidemment il est presque arabe.
Allenby : Vous n'avez vraiment pas entendu parlé du traité Picot-Sykes ?
Lawrence : Non, mais je crois deviner.
Dryden (diplomate anglais) : Eh bien voilà, monsieur Sykes est un haut fonctionnaire anglais et monsieur Picot est un haut fonctionnaire français. Ils se sont entendu entre eux pour qu'après la guerre la France et l'Angleterre se partagent les restes de l'empire Turc, y compris l'Arabie. Ils ont donc signé un accord, pas un traité, un accord à cette effet.
[Pus tard Allenby convainc Lawrence de l’aider à marcher sur Damas]
Allenby : Il n’y a pas beaucoup de gens qui ont une grande destinée et il est stupide de la gâcher quand on a cette chance.[…]
Lawrence : Ils ne viendront pas pour l’argent, il viendront pour prendre damas et je vais justement la leur donner… Nous seront là-bas avant vous et une fois que nous l’auront, nous ne la lâcherons pas. Dites aux politiciens de brûler leur papier.
Allenby : C’est honnête.[…] (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1917, LETTRE BALFOUR, Lord Arthur James Balfour, ministre britannique des Affaires étrangères, envoie une lettre à lord Walter Rothschild, représentant des juifs britanniques, qui annonce que le gouvernement britannique 'envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif'. (GRANDE-BRETAGNE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1917, DECLARATION BALFOUR, (GRANDE-BRETAGNE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1917, SIR BELFOR PROMET LA CRÉATION D'UN FOYER NATIONAL DU PEUPLE JUIF EN PALESTINE, (GRANDE-BRETAGNE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1917, ANGLAIS ENTRANTS DANS JERUSALEM, Le général britannique Allenby entre à Jérusalem (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1917, OCCUPATION DE JERUSALEM PAR LA GRANDE BRETAGNE, Inquiétude des Palestiniens. Administration indépendante sioniste. (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1920, FONDATION DE LA HAGANAH- ORGANISATION DE MILICES JUIVES, (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1921, EMEUTES A JAFFA- PUIS DANS D'AUTRES VILLES, (PALESTINE) (JAFFA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1925, OPPOSITION JUIVE 'REVISIONISTE' VEUT COUVRIR LES DEUX RIVES DU JOURDAIN, Une opposition [à Ben Gourion] est fondées par Zeev Jabotinsky. Elle est dite 'révisioniste' car ella a demandé à ce que le mandat [Britanique] soit révisé pour couvrir les deux rives du Jourdain, c'est à dire que les juifs aient le droit de dominer aussi en Transjordanie. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1929, NAISSANCE DE YASSER ARAFAT, (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1929, MANIFESTATION DANS TOUTE LA PALESTINE, Nouvelles émeutes à Jérusalem. Manifestation dans toute la Palestine. Pogrom à Hébron. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1931, LE MOUVEMENT SIONISTE BENEFICIE DU SOUTIENT DE LONDRES, Sinon il serait voué à l'échec : ainsi, pour la seule décennie qui suit l'instauration du mandat, on compte 250 000 immigrés, plus du double par rapport à la décennie précédente. 'Pendant tout mon service en Palestine, écrit Arthur Wauchope, le haut commissaire britannique qui sévit à Jérusalem, je considérais de mon devoir d'encourager le peuplement juif [...] Il évoque d'ailleur la 'grande aventure' de la colonisation. Ni l'émigration, ni l'achat de terres, ni la création de structures étatiques n'auraient été possibles sans le parapluie britannique. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1935, EZZEDINE EL QASSAM EST TUE APRES AVOIR PRIS LE MAQUIS, Ses funérailles donnent lieuà de grandes manifestations. 'Nous sommes les petits fils de Qassam' proclame un des premiers communiqués de la révolte des pierres qui éclate en décembre 1987 (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1935, PALESTINIENS PRISONNIERS DES BRITANIQUES, (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1936, 1936-1939 LA LONGUE REVOLTE EN PALESTINE, Grève générale des Palestinien. Les rebelles revendiquent l'arrêt de l'immigration juive. Les actions de guérilla se multiplient. Appel commun de l'Arabie saoudite, de la Transjordanie et de l'Irak pour arrêter le mouvement et 'faire confiance à la Grande-Bretagne' (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1936, MANIFESTATION ARABE (1936), sur la route d'Amman. Les bannières clament 'La Palestine aux arabes' et 'Notre patrie est notre foi et une liberté complète est notre vie. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1936, JAFFA EST RASEE, [...]Là ils assisteront, terrorisés, à la féroce répression des Anglais contre le soulèvement palestinien de 1936. En quelques heures, la ville de Jaffa est rasée, 4000 Palestiniens seront pendus ou abattus. «Nous entendions le bruit des bottes des soldats anglais dans la rue», raconte Fathi. Sous les yeux des enfants terrifiés, les Anglais font irruption dans la maison, battent et embarquent l’oncle Selim. Yasser a 7 ans, Fathi, 4 ans. Ils n’oublieront jamais.[...] (PALESTINE) (JAFFA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1937, RAPPORT PEEL, Londres dépêche sur place une commission d'enquête. Le rapport Peel suggére le partage car il n'y rien en commun entre juifs et arabes. Peel propose 20% au juifs ainsi que 225 000 Arabes passe de l'entité juive à l'entité arabe. [mais avec le maintient du contrôle britannique -p189] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1937, VERITABLE REVOLTE POPULAIRE ARMEE, Avec des centaines de groupes menant des actions à la fois contre les forces britaniques et ontre les colonies juives. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1937, DES SIONISTES FONT EXPLOSER DES BOMBES DANS DES LIEUX PUBLICS, (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1938, UNE BOMBE TUE 21 PERSONNES DANS LE MARCHE ARABE, le 25 juillet une autre fait une quarantaine de morts. (PALESTINE) (HAIFA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1938, LES ACCORDS DE MUNICH ELOIGNENT LA MENACE D'UNE GUERRE EN EUROPE- LONDRES MATE LES REBELLES ARABES, [après avoir pactisé avec Hitler] Londres peut envoyer suffisamment de troupes.[...] Le bilan est tragique dans les rang arabes : de 3000 à 6000 tués, on compte 9000 prisonniers en 1939. Entre 1936 et 1940 2000 maisons sont détruites par les autorités. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1942, LES SIONISTE RECLAMENT LA CREATION D'UN ETAT JUIF SUR TOUTE LA PALESTINE, Adoption par l'organisation sioniste mondiale du programme de Biltmore. elle demande aussi la liberté d'immigration. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1946, LE PALMAH FAIT SAUTER ONZE PONTS, Pendant huit mois les groupes [sionistes] s'unissent, attaquant des objectifs militaires en Palestine. [...] La plus spectaculaire des ces actions a lieu dans la nuit, quand le Palmah fait sauter onze ponts qui relient la Palestine aux différents pays voisins (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1947, L'UNSCOP DOIT REMETTRE UN RAPPORT A L'ONU, L'United Nation Special Committee on Palestine réunit les représentants de 11 pays. La commission arrive sur place en juin et découvre un pays en guerre, paralysé par le terrorisme des groupes armés extrémistes juifs. Elle est boycottée par le Haut Comité arabe tandis que l'Agence juive, au contraire, l'entoure de toutes ses 'attentions' : elle va jusqu'a cacher des micros dans les salles[...]Trois élément vont emporter l'avis de la majorité des membres de l'UNSCOP et les amener à soutenir le partage de la Palestine et la création d'un Etat juif : la tragédie des 'clandestins'; la réussite de la colonisation; la visite des camps de la mort.[...] Un facteur contribue à emporter la décision des membres de la commission : c'est ce que je nommerais la 'vision coloniale'. [...] L'UNSCOP remet donc ses conclusions; elles sont sans surprises. Si l'accord est unanime pour mettre fin au mandat britannique sur la Palestine, la commission est divisée quant aux autres recommandations : la majorité préconise de partager la Palestine en deux Etats, l'un juif, l'autre arabe, avec une union économique entre les deux, la région de Jérusalem et des Lieux saints passant sous tutelle internationale. Une minorité préconise un Etat fédéral indépendant avec deux entités, l'une arabe, l'autre juive. Des négociations se poursuivent pour définir les contours des deux Etats. Finalement, le plan est soumis à l'Assemblée Générale le 29/11/1947. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1947, PLAN DE PARTAGE LES PALESTINIENS QUI ONT PAYE LE PRIX D'UN CRIME QU'ILS N'AVAIENT PAS COMMIS, [...]Sur ce conflit pèse lourdement le génocide des juifs. Les prises de position, en France comme au Proche-Orient, sont marquées au fer rouge par ce qui constitue un des crimes les plus abominables de ce siècle. L’anéantissement des juifs par le nazisme et ses complices, l’incapacité des grandes puissances de l’époque à stopper ce crime ont créé une culpabilité dans les opinions occidentales et une inclination en faveur de ceux qui se revendiquent comme héritiers de l’histoire et de la mémoire des juifs. Ce martyre a favorisé le vote de l’Assemblée générale des Nations unies du 29 novembre 1947 en faveur du partage de la Palestine, et donc de la naissance de l’État d’Israël. Mais ce sont les Palestiniens qui ont payé le prix d’un crime qu’ils n’avaient pas commis.[...] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1947, VOTE DU PLAN DE PARTAGE A L'ASSEMBLEE GENERALE, [Résolution 181]
L'Etat juif devrait occuper 55% de la Palestine avec 500 000 juifs et 400 000 Arabes; l'Etat arabe, avec 700 000 Arabes et quelques milliers de juifs, le reste; la zone de Jérusalem comptera 200 000 personnes, pour une moitié juifs, pour une moitié arabes. [adoptée à la majorité des deux tiers - résolution 181] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1947, PARTITION DE LA PALESTINE A L'ONU, Pour agrandir la carte, cliquez sur le lien ci-dessous. Résolution de l'ONU 0181 (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1948, TUERIE DE 50 A 60 PAYSANS, Joseh Nachmani, un haut dirigeant de la Haganah évoque 'les actes cruels commis par nos soldats' : 'Ils entrèrent dans la ville de Safsaf, dont les habitants avaient dressé le drapeau blanc. Ils séparèrent les femmes des hommes, attachèrent les mains de 50 à 60 paysans et les tuèrent, les enterrant dans une fosse commune. Il violèrent aussi nombre de femme. (PALESTINE) (SAFSAF)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1948, L'EXPULSION DES PALESTINIENS EN 1948 ETAIT UNE VOLONTE, En analysant des documents israéliens déclassifiés, des historiens affirment que l'expulsion des Palestiniens, en 1948, était une volonté - certains parlent de nécessité - de Ben Gourion. Une conclusion qui agite la société israélienne à l'heure de l'initiative de Genève.
Du côté arabe, la guerre de 1948 porte le nom de Nakba , la catastrophe, accompagnée de son cortège de réfugiés expulsés par l'ennemi sioniste. Dans l'autre camp, on y voit une guerre d'indépendance héroïque, la victoire de David sur Goliath, remportée grâce au courage et au sang des pionniers. Dans ce triomphe, Israël nie toute responsabilité dans l'expulsion des vaincus palestiniens.
Aujourd'hui, l'image d'Epinal est mise à mal par certains historiens israéliens. En prenant le risque de prendre l'opinion israélienne à rebrousse-poil, ils affirment qu'en l'espèce David n'était pas juif mais arabe ! Mieux, ils prouvent que l'armée israélienne est à l'origine d'importants transferts de population palestinienne. A l'inverse du discours officiel [...] (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1948, MASSACRE DE DEIR YASSIN, Massacre le plus connu. Ce jour là, les groupes dissidents de l'Irgoun et du Lehi, soutenus par la Hagana, s'emparent de ce village proche de Jérusalem. Ils assassinent 100 à 110 personnes - on évoquera longtemps le chiffre de 250 - don beaucoup de femmes et d'enfants. [...] Cet événement accélère l'exode des Palestiniens, terrorisés par l'avance des milices juives. (PALESTINE) (DEIR YASSIN)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1948, CREATION DE L'ETAT D'ISRAEL, Qui consacre la victoire du mouvement sioniste, victoire qu'ont rendue possible l'antiémitisme hitlérien et le génocide. Cet Etat regroupe une proportion croissante des juifs du monde mais infèrieure à 40%. Des centaines de milliers d'entre eux ont préféré l'intégration, aux Etats-Unis ou en Europe, même si Israel réussit désormais à en mobiliser une fraction importante en faveur de ses options. Ils se sentent, à juste titre davantage en sécurité à New-York ou à Paris qu'à Tel-Aviv ou à Jérusalem. Faut 'il se réjouir du triomphe de ce nationalisme étroit, autour d'un Etats ? [...] La création d'un Etats juif n'était possible que par la dépossession des Palestiniens.[...proclamée par David Ben Gourion qui fait référence à la résolution 181 mais passe sous silence le plan de partage et n’évoque pas les frontières] (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1948, PENETRATION EN PALESTINE DES ARMEES DES ETATS ARABES, (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1948, OPÉRATION HIRAM ORDRES EXPLICITES D'EXPULSION, L'issue de la guerre ne fait alors aucun doute. Benny Morris a retrouvé des ordres explicites d'expulsion. Moshé Carmel, un dirigeant militaire, câble à tous les commandant locaux : 'faites tout ce qui est en votre pouvoir pour nettoyer rapidement et immédiatement tous les éléments hostiles des zones conquises, en accord avec les ordres qui ont été donnés. Il faut aider les habitants à quitter les zones conquises'.[...]Après la fin des combats de nombreuses opèrations d'expulsion, concernant au moins 20 000 personnes eurent lieu [note LCBC : et les 800 000 réfugiès ils viennent d'où ?] Elles furent accompagnées de la destruction de plus de 470 villages palestiniens. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1948, LA RESOLUTION 194 - ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES, elle stipule, à la suite du départ forcé de centaines de milliers de Palestiniens : 'qu'il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent de rentrer dans leur foyer le plus tôt possible et de vivre en paix avec leurs voisins, et que des indemnités doivent être payées à titre de compensation pour les biens de ceux qui décident de ne pas rentrer dans leur foyer et pour tout bien perdu ou endommagé lorsque, en vertu des principes du Droits Iternational ou en équité, cette perte ou ce dommage doit être réparé par les gouvernements ou autorités responsables.' (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1949, FEMMES ET ENFANTS REGAGNANT LE CAMP DE SHUNEH, (PALESTINE) (SHUNEH)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1949, ISRAEL DEVIENT MEMBRE DE L'ONU, (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1949, ISRAEL S'ETEND SUR ENVIRON 78% DE LA PALESTINE, Lorsque se mettent en place les accords d'armistice avec les pays arabes- le dernier est signé avec la Syrie en juillet 1949- [dubut des accords : 23 février] Israel s'étend sur un territoire bien plus vaste que celui prévu par le plan de partage : environ 78% de la Palestine. Il a également pris le contrôle de la partie ouest de Jérusalem. [Les accords d'armistice signés par Israel et ses voisins arabes entérinent les résultats de la guerre.p 190] (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1950, ANNEXION DE LA CISJORDANIE PAR LA TRANSJORDANIE, (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1950, L'EGYPTE ASSURE SON CONTROLE SUR GAZA, (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1956, UN GROUPE DE PARAS ISRAELIENS ASSASSINE UNE CINQUANTAINE DE PRISONNIERS DE GUERRE EGYPTIENS, Ariè Biro, rescapé d'Auschwitz, était le commandant d'un groupe d'un groupe de paras israeliens durant la campagne de 1956; avec ses hommes, il assassina une cinquantaine de prisonniers de guerre égyptiens. Il reconnaît les faits. Un journaliste lui dit : 'c'était un crime de guerre !', il répond : 'D'accord, et après?' Il n'y eut pas d'après, il n'y eut ni enquête ni poursuite... (ÉGYPTE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1964, PREMIER SOMMET DES CHEFS D'ETAT ARABE AU CAIRE, (ÉGYPTE) (LE CAIRE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1964, CREATION OLP, 1er Conseil national palestinien à Jérusalem. Création de l'Organisation de la Libération de la Palestine (OLP). Adoption de la Charte Nationale Palestinienne. (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1965, PREMIÈRE OPÉRATION MILITAIRE DU FATAH CONTRE ISRAEL, (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1967, GUERRE DES 6 JOURS, Israel occupe le reste de la Palestine (Cisjordanie, Bande de Gaza, Jérusalem-Est), le Sinai égyptien et le Golan Syrien. Dès l'été, la colonisation de ces territoire commence. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1967, PREMIERE COLONIE EN CISJORDANIE, Dès septembre 1967 s'édifie la première colonie en Cisjordanie, à Kfar Etzion dans la région de Hébron. (PALESTINE) (HEBRON)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1967, JUDAISATION DE JERUSALEM ANNEXEE ET 'UNIFIEE', Le gouvernement à direction travailliste de Levy Eshkol entreprend la 'Judaisation' de Jérusalem annexée et 'unifiée', proclamée 'capitale éternelle d'Israel'. (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1967, LA RESOLUTION 242 - CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES, ''Le Conseil de sécurité des Nations unies adopte la résolution 242. Elle fait du droit à l'éxistence et à la sécurité d'Israel, mais aussi du 'retrait des forces armées des territoires occupés', les conditions d'une paix durable. Sa philosophie a été résumé dans le principe : 'la paix contre les territoires'
Cette résolution décrète 'L'inadmissibilité de l'acquisition de territoire par la guerre' et ' exige l'instauration d'une paix juste et durable au Moyen-Orient', qui passe par '''' le retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés pendant le récent conflit'''' et le ' respect de la souveraineté de l'intégrité territoriale et de l'indépendance politique de chaque Etat de la région, et leur droit de vivre en paix à l'intérieur de frontières sûres et reconnues, à l'abri de menaces et d'actes de force.' Cette résolution sera reprise dans toutes les négociations ultérieures de l'ONU. La base de la paix au Proche-Orient est l'évacuation par Israël des territoires occupés.'' (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1969, CINQUIEME CONSEIL NATIONAL PALESTINIEN, Yasser Arafat devient président du Comité exécutif de l'OLP (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1970, SEPTEMBRE NOIR, Les affrontements entre l'armée jordanienne et l'OLP aboutissent à l'écrasement des palestiniens. La direction de la résistance palestinienne s'installe au Liban (JORDANIE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1973, LA RESOLUTION 338 - CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES, La résolution réaffirme la validité de la résolution 242 et appelle au cessez-le-feu et à des négociations en vue 'd'instaurer une paix juste et durable au Moyen-Orient'. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1973, SOMMET ARABE D'ALGER, L'OLP est reconnue comme 'seul représentant du peuple palestinien'. La Jordanie s'abstient sur cette résolution. (ALGÉRIE) (ALGER)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1974, LA RESOLUTION 3236 - ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS, La résolution réaffirme le 'droit inaliénable des Palestiniens de retourner dans leurs foyers et vers leurs biens, d'où ils ont été déplacés et déracinés, et demande leur retour' et ' le droit à l'autodétermination du peuple palestinien'. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1976, LES ARABES PALESTINIENS DE GALILEE PROTESTAIENT CONTRE LA CONFISCATION, Le peuple palestinien et toute la nation arabe célèbrent la journée de la Terre, commémorant la mort de six Palestiniens tués par l'armée israélienne lors de manifestations contre les confiscations de terres par les forces d'occupation en vue de dénaturer les réalités démographiques et géographiques de la Palestine. En effet le 30 mars 1976, les Arabes palestiniens de Galilée et du Triangle protestaient contre la confiscation de leurs terres par Israël. La police a tiré sur les manifestants. Six Palestiniens sont tués. Depuis, le 30 mars est devenu la Journée de la terre en Palestine qui symbolise la lutte contre l'expropriation et la colonisation. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1977, ACCEPTATION DE L'IDEE D'UN ETAT PALESTINIEN INDEPENDANT EDIFIE SUR UNE PARTIE DE LA PALESTINE, Treizième Conseil national palestinien de l'OLP (ÉGYPTE) (LE CAIRE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1977, MENAHEM BEGIN PREMIER PREMIER MINISTRE DE DROITE, _ (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1977, ANOUAR EL SADATE A JERUSALEM, _ (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1978, SIGNATURE DES ACCORDS ENTRE L'EGYPTE- ISRAEL ET LES ETATS-UNIS, _ (ÉGYPTE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1980, LA RESOLUTION 478, Cette résolution est la réponse de l'ONU au décret israélien du 30 juillet 1980 instituant Jérusalem comme 'capitale éternelle de l'État d'Israël'. Elle dénonce 'une violation du droit international' et déclare cet acte de force de 'la puissance occupante' comme' nul et non avenu'. À noter aussi que : L'Assemblée générale des Nations unies réfère chaque année depuis 1948 'le droit au retour' pour les réfugiés palestiniens ou, pour ceux qui renonceraient à ce droit, des compensations financières. Le Conseil de Sécurité a fait depuis 1948 de multiples déclarations appelant Israël à ne pas étendre ses colonies et notamment à abandonner son projet de Grand Jérusalem. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1981, ASSASSINAT DE SADATE, _ (ÉGYPTE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1982, FIN DE L'EVACUATION DU SINAI PAR ISRAEL, (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1982, L'OLP EST CHASSEE DU LIBAN, En abandonnant le champ de bataille [accords Egypte-Israel 1978] l'Egypte, le plus puissant des pays arabes laisse les mains libres aux gouvernement israelien, qui envahit le Liban en juin 1982. L'opération est pensée et orchestrée par Ariel Sharon, le puissant ministre de la Défense. L'OLP est chassée et se réfugie en Tunisie.[...] Désormais le combat palestinien se replie sur la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-Est. Conquis par Israel en 1967, ces territoires sont considérés par toute la communauté internationale comme 'occupés'. C'est là que pourrait [sic !] s'édifier un Etat palestinien indépendant, sur ces 22% du territoire historique de la Palestine, alors que le plan de partage de 1947 lui en accordait 45%. (LIBAN)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1987, PREMIERS COMMUNIQUES DE LA REVOLTE DES PIERRES, Nous sommes les petits fils de Qassam' proclame un des premiers communiqués de la révolte des pierres (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1987, DEBUT DE LA PREMIERE INTIFADA LA REVOLTE DES PIERRES, Extension à la Cisjordanie (PALESTINE) (GAZA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1988, LES PALESTINIENS PROCLAMENT LA NAISSANCE DE LEUR ETAT, Ils font référence à la résolution 181 du 29 novembre 1947. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1988, CONSEIL NATIONAL DE LA PALESTINE, [...] Les responsables palestiniens ont rappelé qu'ils ne voulaient pas mettre en cause le caractère juif de l'Etat d'Israel - caratère qu'ils ont reconnu lors de la déclaration d'indépendance de la Palestine adoptée au Conseil national en 1988 [...] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1988, L'OLP PROCLAME L'ETAT DE PALESTINE, lors de la 19 éme session du Conseil national palestinien à Alger. L'OLP reconnait les résolution 181 et 242 des Nations unies et réaffirme se condamnation du terrorisme. l'OLP proclame l'Etat de Palestine. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1991, ISRAEL REFUSE DE RECEVOIR LA COMMISSION, l'ONU nomme une commission d'enquête à la suite de la tuerie dite 'des mosquées' par l'armée israélienne, tuerie qui fait 18 morts et 150 blessés. Israël refuse de recevoir cette commission. L'ONU ne réagit pas (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1991, CONFERENCE DE MADRID, Américains et Soviètiques suivent les premières négociations bilatérales entre Israel et ses voisins arabes, y compris Palestiniens dans le cadre d'une délégation commune jordanno-palestinienne. (ESPAGNE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1992, L'ONU CONDAMNE ISRAEL, l'ONU condamne Israël pour l'expulsion vers le Sud Liban de 415 Palestiniens à la suite de l'assassinat d'un garde frontière pas le Hamas...Israël ne tient pas compte de cette condamnation. L'ONU ne réagit pas (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1992, LE TRAVAILLISTE ITZHAK RABIN REMPORTE LES ELECTIONS ISRAELIENNES, _ (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1993, ISRAEL ET L'OLP SE RECONNAISSENT MUTUELLEMENT, _ (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1993, ACCORD OSLO I ENTRE ARAFAT ET RABIN, L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) et l'Etat d'Israël signent l'accord 'Oslo I' au Caire (Egypte). Les accords d'Oslo constituent le cadre d'une paix par étapes. Ils prévoient, dans un premier temps, la mise en place d'un régime d'autonomie à Gaza et en Cisjordanie, puis l'ouverture de négociations sur le statut définitif de ces territoires.
déclaration de principes sur une autonomie palestinienne transitoire de cinq ans. Le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et le dirigeant palestinien Yasser Arafat échangent une poignée de mains historique. (ÉTATS-UNIS) (WASHINGTON)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1993, ARRANGEMENTS INTERIMAIRES D'AUTONOMIE, Signature par l'OLP et israel à la Maison Blanche en présence de Rabin et Arafat de la Déclaration de principes. (PALESTINE) (WASHINGTON)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1993, CREATION DE LA PLATEFORME PALESTINE, Fin 1993, au moment de la signature des accords d'Oslo, dix associations françaises de solidarité internationale, engagées de longue date dans des actions de partenariat avec les Palestiniens, ont décidé de coordonner leurs actions en créant la plateforme des ONG françaises pour la Palestine.[1] En mettant en commun leurs informations, leurs expériences et leurs moyens, elles visent à accroître l’efficacité de leurs actions respectives en direction du peuple palestinien, tout en respectant la spécificité de chacune ; et à étendre la solidarité existante en France en s’associant dans des actions d’information et de sensibilisation. Elles oeuvrent en ce sens en soutenant les actions et revendications de leurs partenaires palestiniens et israéliens, engagés en faveur d’une paix juste et durable pour les deux peuples (PARIS)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1994, MASSACRE DANS LA MOSQUEE DE HEBRON, Le colon Baruch Goldstein assassine 29 palestiniens. (PALESTINE) (HEBRON)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1994, RETOUR DE YASSER ARAFAT A GAZA, de retour en Palestine après 27 années d'exil (PALESTINE) (GAZA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1994, ARAFAT- PERES ET RABIN RECOIVENT LE PRIX NOBEL DE LA PAIX, _ (SUÈDE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1994, TRAITE DE PAIX JORDANNO-ISRAELIEN, _ (JORDANIE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1995, ARAFAT SOUHAITE ASSISTER AU CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION DU CAMP D'AUSCHWITZ, Yasser Arafat l'a compris [la souffrance juive], lui qui avait souhaité assister au cinquantième anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz... Pourquoi les organisateurs ont-ils refusé sa présence ? (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1995, YASSER ARAFAT VOULAIT VENIR AUX OBSEQUES D'YITZHAK RABIN, Yasser Arafat voulait venir aux obséques d'Yitzhak Rabin], mais on l'en avait disuadé en raison du danger auquel l'exposait une telle démarche ...] (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1995, ACCORDS OSLO II ARAFAT ET RABIN, Arafat et Rabin signent à Washington des accords sur l'extension de l'autonomie à la Cisjordanie. un autre accord venait d'être signé à Taba le 24 septembre 1995 (ÉTATS-UNIS) (WASHINGTON)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1995, ASSASSINAT DU PREMIER MINISTRE ITZHAK RABIN PAR UN EXTREMISTE JUIF, qui considérait les accords d'OSLO comme une trahison. Il porte un coup terrible à la paix. (ISRAEL) (TEL-AVIV)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, L'ARMEE ISRAELIENNE BOMBARDE LE CAMP DE L'ONU, à l'occasion de l'opération 'Raisin de la colère' menée au Sud Liban, L'armée israélienne bombarde le camp de l'ONU recevant des réfugiés libanais : 98 civils sont tués. L'ONU ne réagit pas (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, ARAFAT ELU PRESIDENT DE L'AUTORITE PALESTINIENNE, Ses partisants emportent les deux tiers des 80 sièges au Conseil d'autonomie, qui prend le nom de Conseil législatif (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, LE BOMBARDEMENT DE CANA AU SUD-LIBAN AVAIT UNE ORIGINE NON-ACCIDENTELLE, Une des raisons, selon lui, de sont éviction de son poste de Secrétaire général de l'ONU : il avait émis l'hypothèse que le bombardement de Cana au Sud-Liban avait une origine non-accidentelle. (LIBAN) (CANA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, OPÉRATION RAISINS DE LA COLÈRE, de l'armée israélienne contre le Liban. Une centaine de civils réfugiés dans le camp de l'ONU de Cana périssent sous les bombes israéliennes. Un cessez-le-feu intervient le 27. (PALESTINE) (CANA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, NE RIEN FAIRE QUI CHANGE LE STATU QUO A JERUSALEM, Les nouvelles du Moyen-Orient n'étaient pas toutes mauvaises. Yasser Arafat persuadait le conseil exécutif de l'OLP de modifier sa charte pour reconnaître à Israel le droit d'exister, ce qui constituait un changement de politique très important pour les Israeliens....
Le tunnel a été refermé conformément aux promesses des deux parties de ne rien faire qui change le statu quo à Jérusalem hors négociations après les incident de novembre 1996].... (ISRAEL) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, LE CONSEIL NATIONAL PALESTINIEN ELIMINE DE SA CHARTE LES ARTICLES CONTRE L'ETAT D'ISRAEL, Réuni pour la première fois en Palestine, à Gaza, il élimine tous les articles mettant en cause le droit à l'existence du pays voisin. (PALESTINE) (GAZA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, NETANYAHOU REMPORTE LES ELECTIONS ISRAELIENNES, de justesses avec une coalition regroupant la droite, l'extrême droite et les religieux. (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, OUVERTURE D'UN TUNNEL EN CONTREBAS DE L'ESPLANADE DES MOSQUEES, L'ouverture par la municipalité juive de Jérusalem d'un Tunnel en contrebas de l'esplanade des Mosquées provoque les violences les plus graves dans les territoires occupés depuis la fin de l'Intifada (76 morts) (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1996, UNE RUE CHARLES DE GAULLE A GAZA, Inauguration par le président de la République, Jacques Chirac, et Yasser Arafat, président de l'Autorité nationale palestinienne, de la rue Charles de Gaulle à Gaza (PALESTINE) (GAZA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1997, RESTITUTION D'HEBRON AUX PALESTINIENS, Un accord sur la restitution d'Hebron aux Palestiniens. Ce n'était pas encore fait mais j'entamais 1997 avec un espoir de voir aboutir le processus de paix. ... Nétanyahou et Arafat m'ont appelé pour m'annoncer qu'ils étaient parvenus à un accord sur le déploiement israelien à Hébron.... Dennis Ross avait travaillé 24h sur 24, le roi Hussein et Warren Christopher avaient encourgé les deux parties à s'accorder. Moubarak lui aussi avait joué de son influence.... (PALESTINE) (HEBRON)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1997, PROJET DE RETRAIT PROGRESSIF DE CISJORDANIE, J'ai rencontré Netanyahou pour discuter de son projet de retrait progressif de Cisjordanie. Une telle décision témoignait d'un certain courage, sa coalition gouvernemental étand assez fragile. Le lendemain Arafat est venu à la Maison Blanche. Je lui ai assuré que je veillais à ce que le Premier ministre israelien honore les obligations de son pays dans le cadre du processus de paix. Il devait s'opposer au terrorisme s'il voulait qu'Israel fasse un pas en avant. Le lendemain, Mir Aimal Kansi était condamné à mort pour le meurtre de 2 agents de la CIA en janvier 93. [...] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1997, UN PORT PALESTINIEN UNE ROUTE RELIANT GAZA A LA RIVE DU JOURDAIN, Albright est allée les voir sur place. Arafat les a invité dans une maison d'hôte qui lui appartenait, faisant de Nétanyahou, partisan de la ligne dure, le premier chef de gouvernement à pénétrer dans la bande de Gaza. Conférence de Wye River. L'accord garantissait aux Palestiniens plus de terres en Cisjordanie, l'aéroport, un port maritime, la relaxe de prisonniers, un passage sécurisé entre Gaza et la Cisjordanie et une aide économique. En contrepartie, Israel obtenait une coopération sans précédent dans la lutte contre la violence la modification de la charte palestinienne. Arafat a annoncé qu'il renonçait à la violence dans des termes étonnamment forts....
En septembre Albright et Ross sont allé à Gaza pour soutenir Barak et Arafat qui venaient de s'entendre sur les prochaines étapes de Wye Riven approuvant l'idée d' un port palestinien, d'une route reliant Gaza à la rive du Jourdain, le transfert de 11% des territoires de la rive occidentale et la libération de 300 prisonniers.
En novembre les 2 hommes m'ont rendu visite à Washington.
à Oslo je pensais alors que la paix serait signée en 2000 [...] (PALESTINE) (GAZA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1998, DECLARATIONS DES ISRAELIENS - RENFORCER LA MAINMISE JUIVE SUR LA TERRE, alors que les États-Unis demandaient à Israël d'arrêter la colonisation, Netanyahu, Premier ministre, déclarait 'Israël traverse une période qui nécessite une activité énergique pour renforcer la mainmise juive sur la terre ' tandis que son ministre des Affaires étrangères, Ariel Sharon, invitait les colons 'à passer à l'assaut' en leur proclamant : 'tout ce que vous prendrez restera entre nos mains'. (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1998, RESOLUTION A L'ONU, la dernière prie Israël de : 'ne prendre aucune autre mesure qui compromettrait l'issue des négociations sur le statut définitif de la ville' et de ' se conformer scrupuleusement à ses obligations découlant de la 4eme convention de Genève'. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1998, CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES DEMANDE A ISRAEL DE RENONCER AU GRAND JERUSALEM, le Conseil de sécurité des Nations Unies demande à Israël de renoncer au Grand Jérusalem. L'ONU ne réagit pas...(Et comme chacun sait, la colonisation de Jérusalem-Est s'est poursuivie à un rythme toujours plus soutenu, y compris pendant le déroulement des pourparlers entre les Israéliens et l'OLP, sous l'égide des États-Unis) (ÉTATS-UNIS)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1998, LA COUR PENALE INTERNATIONALE ACCUSE ISRAEL DE CRIME DE GUERRE, juge que 'la colonisation de territoire par une puissance occupante doit être assimilée à un crime de guerre'.Israël vote contre, 21 s'abstiennent, 121 pays votent la motion. Il s'ensuit que les pays signataires, comme ceux de l'Europe, se sont implicitement engagés (dès ratification par leur Parlement) à procéder aux arrestations des responsables israéliens criminels de guerre pénétrant sur leur territoire. Jusqu'ici aucune arrestation n'a eu lieu. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1999, LE CONSEIL CENTRAL DE L'OLP REPORTE LA PROCLAMATION DE L'ETAT PALESTINIEN INDEPENDANT, Fin de la période d'autonomie palestinienne prévue par la Déclaration de principes du 13 09 1993. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1999, BARAK DEVIENT PREMIER MINISTRE, Le candidat travailliste l'emporte largement (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 1999, HUBERT VEDRINE DANS LES TERRITOIRES PALESTINIENS, _ (PALESTINE) (RAMALLAH)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, LIONEL JOSPIN DANS LES TERRITOIRES PALESTINIENS, _ (PALESTINE) (RAMALLAH)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, JACQUES CHIRAC AVEC YASSER ARAFAT, _ (PALESTINE) (PARIS)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, RETRAIT PRECIPITE DE L'ARMEE ISRAELIENNE DU LIBAN-SUD, _ (LIBAN)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, CAMP DAVID LES PALESTINIENS DOIVENT CEDER 20% DE LA CISJORDANIE, Arafat exprime ses réserves mais la réunion se tient à Camp David. L'echec est d'autant plus durement ressenti que l'on avait prophétisé des miracles. Ehoud Barak, et après lui l'ensemble de la classe politique et la plupart des intellectuels israeliens, proclamera que les Palestiniens ont refusé une offre 'généreuse', qu'ils ont une fois encore laissé passé une chance historique [Note LCBC : voir les relais en France de cette idée]
Mais cette offre 'généreuse' traduit la vision d'une paix imposée par le plus fort au plus faible. Pendant de long mois un tir de barrage médiatique occulte la réalité, faisant porter aux palestiniens l'echec du sommet. Un an plus tard nous connaissons les détails de la rencontre de Camp David, et ils confirment le caractère profondèment inique des offres israeliennes. L'Etat palestinien dont EhoudBarak a accepté l'idée ne dispose que d'un souveraineté limitée. la vie des Plastiniens continue d'être subordonnée à l'occupant. Neuf et demi pour cent de la Cisjordanie sont annexés et environ 10% le long du Jourdain [Note LCBC il ne restait que 17% de la Palestine Historique] , loués 'à long terme' à Israel. La Cisjordanie est pratiquement coupée en trois par 2 grands bloc de colonies... (ÉTATS-UNIS)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, DEUXIEME INTIFADA, Après une visite controversée de l’ancien général Ariel Sharon, président du parti de droite Likoud, sur 'l’esplanade des Mosquées' à Jérusalem le 28 septembre, les Palestiniens ont manifesté en jetant des pierres contre l’armée israélienne dans différents endroits du pays les 29 et 30 septembre. Les soldats ont riposté en tirant et on compterait au moins 40 morts (dont plusieurs enfants de 7 à 12 ans) et 400 blessés par balle à Gaza et dans les territoires occupés. Un cessez-le-feu a dû être négocié entre le gouvernement israélien et l’autorité palestinienne. La souveraineté totale sur cette esplanade et sur Jérusalem-Est est revendiquée par l’OLP. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, DISSUADER SHARON DE FAIRE CE GESTE INCENDIAIRE, [...]Juillet sommet de Camp David. Les 180 000 colons de Cisjordanie et de Gaza constituaient un force considérable. Barak voulait parvenir à un accord avant septembre, date à laquelle Arafat avait menacé de décréter unilatéralement un Etat Palestinien. Le 26 sept Barak et Arafat envoyaient des négociateurs à Washington pour reprendre les pourparlers là où ils les avaient laissés en quittant Camp David. Le 28, coup de théatre, Ariel Sharon venait de fouler le sol de l'esplanade des mosquées. C'était la première fois qu'un homme politique important s'y risquait depuis qu'Israel l'avait conquise en 67. A l'époque Moshe Dayan avait promis que les sites religieux musulmans seraient respectés, c'est pourquoi l'esplanade n'était pas surveillée par les musulmans. Arafat a dit qu'il avait demandé à Barak d'intervenir pour empêcher ce geste qui était une manière délibèréed'affirmer la souveraineté d'israel sur le site et de renforcer la position de Sharon dans la bataille qui l'opposait a Netanyahou pour le pouvoir au sein du likoud. Moi aussi j'avais espèré que Barak saurait dissuader Sharon de faire ce geste incendiaire. Sharon avait pénètré sur l’esplanade entouré d’un grand nombre de soldat lourdement armés. Le lendemain un grand nombre de palestinien manifestent près du mur ouest et la police ouvre le feu . Au moins 5 morts et des centaines de blessés. Les affrontements se prolongeant la tv diffusa 2 images frappantes qui symbolisaient l'horreur et la vanité de toute violence . Un palestinien de 11 an touché par une balle mourant dans les bras de son père et 2 soldats israeliens tirés hors d’un bâtiment battus a morts et traîné dans la rue.[...] (PALESTINE) (JERUSALEM)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, MANIFESTATION DES PALESTINIENS D'ISRAEL, Lors du déclanchement de la deuxième Intifada, les Palestiniens d'Israel ont exprimés leur solidarité avec leurs frères et leurs soeurs de l'autre coté de la 'Ligne Verte'. Ils ont organisé des manifestations durant lesquelles treize d'entre eux ont été tués par la police. (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, L'AUTORITE PALESTINIENNE REGNE SUR DES CONFETTIS, En l'an 2000, au moment où éclate la seconde Intifada, l'autorité palestinienne règne sur des confettis éparpillés sur seulement 40% de la Cisjordanie (si l'on additionne les zones A et B) et sur les deux tiers de la bande de Gaza.[note LCBC : soit 9% de la Palestine historique] (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2000, DELEGATION GUE/NGL EN MISSION EN PALESTINE ET ISRAEL, Une délégation de six membres du « Groupe Confédéral de la Gauche Unitaire Européenne – Gauche Verte Nordique » (GUE/NGL) du Parlement Européen se rendra en mission en Palestine et Israël, du 18 au 22 Novembre 2000.
La délégation est composée par M.Francis WURTZ (Président du Groupe GUE/NGL, MEP France), Mme Luisa MORGANTINI (Présidente de la Délégation du Parlement Européen chargée des relations avec le Conseil Législatif Palestinien, MEP Italie), Mme Pernille FRAHM (Vice-Présidente du Groupe GUE/NGL, MEP Denmark), Mme Yasmine BOUDJENAH (MEP France), M.Kostas ALYSSANDRAKIS (MEP Grèce), M.Alain KRIVINE (MEP France).
Des rencontres –entre autres- ont été fixés avec le Président Yasser ARAFAT, le Président du Conseil Législatif Palestinien Ahmed QURIE (Abu Ala), le leader de la « nouvelle Intifada » Marwan BARGHOUTI, Abdel SHAFI, Hannan ASHRAWI et Feysal HUSSEINI. Mais aussi avec le Président du Parlement d’Israël (KNESSET), Avraham BURG (rencontre en attente de confirmation car le Président de la Knesset rentrera des États-Unis), plusieurs membres de la KNESSET qui font partie de la délégation Parlement Européen-KNESSET, membres des partis politiques israéliens comme « Meretz », « Parti Travailliste », « Haddash » et autres partis qui sont tout particulièrement engagés dans le processus de paix. Des rencontres avec les mouvements de la paix de la société civile israélienne et palestinienne sont également prévus.
Les députées/és présenteront l’attachement du « Groupe Confédéral de la Gauche Unitaire Européenne – Gauche Verte Nordique » au processus de paix, afin de soutenir tous ceux qui, en Israël et en Palestine, œuvrent pour la paix et la convivence pacifique entre les peuples de la région. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2001, ACCORDS DE TABA, Ehoud Barak, qui prétendait à Camp David que ses propositions étaient 'à prendre ou à laisser', a dû s'engager sur la voie du compromis, comme en témoignent les résultats de la dernière rencontre entre son équipe et une délégation palestinienne. Les deux parties ont reconnu que le règlement territorial devait s'effectuer sur la base des frontières du 4 juin 1967, toute annexion par Israel de territoires palestiniens devant être compensée. La délégation israélienne a proposé de rendre 94% de la Cisjordanie (comprenant environ 20% de colons) et de céder l'équivalent de 3% en territoires israeliens; la délégation palestinienne a consenti à céder 2% de la Cisjordanie (comprenant environ 60% des colons). Toutes les colonies en territoire palestinien seront démantelées.[...] Jérusalem ne serait pas divisée et deviendrait la capitale de deux Etats[...] La présence d'une force internationale sur les frontières a été acceptée. (ÉGYPTE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2001, SHARON PREMIER MINISTRE ISRAELIEN, avec 62,5% des voix (ISRAEL)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2002, SIEGE DE LA MOQATA, _ (PALESTINE) (RAMALLAH)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2002, L'ISOLEMENT DU PRESIDENT ARAFAT A ETE BRISE, L'isolement du président de l'Autorité palestinienne a été brisé, dimanche, par une cinquantaine de volontaires internationaux. Une scène incroyable. En cortège, les manifestants venus pour 'la protection du peuple palestinien' se sont approchés du bâtiment, puis sont rentrés dans la cour où se trouvaient deux chars et un véhicule blindé. Dans l'immeuble de droite, occupé par l'armée israélienne, des snippers ont sorti les fusils. Mais, visiblement désorientés, les soldats n'ont pas fait usage de leurs armes, tout au moins au début. Un autre groupe qui se trouvait vingt mètres derrière a essuyé des coups de feu et a dû se replier. Les volontaires sont alors entrés dans la partie du quartier général où se trouve le raïs palestinien, accueillis par sa garde rapprochée. (PALESTINE) (RAMALLAH)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2002, L'ONU DESIGNE UNE COMMISSION DE 28 MEMBRES SUR JENINE, pour enquêter sur ce qui s'est passé dans le camp de réfugiés de Jénine après les destructions massives faites par l'armée israélienne au sujet desquelles le secrétaire général de l'ONU au Proche-Orient, le scandinave Terje Roed-Larsen déclare : 'Ce que j'ai vu est absolument inacceptable, d'une horreur qui dépasse l'entendement. Les experts qui sont avec nous ont l'habitude des guerres, des tremblements de terre, ils disent qu'ils n'ont rien vu de tel. Il est inacceptable que le gouvernement israélien n'ait pas autorisé, onze jours durant, les équipes de sauvetage à entrer dans ce camp. C'est moralement répugnant'. Richard Kook, directeur en Cisjordanie de l'agence des Nations Unies pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRVA) parle, quant à lui, de 'dommages énormes' et Javier Zuniga d'Amnesty Inertanional affirme :'C'est l'une des pires scènes de dévastations que j'aie jamais vues'. 'Ils s'agit d'une tragédie humaine pour des milliers de Palestiniens innocents' dit de son côté le secrétaire d'État adjoint américain chargé du Proche-Orient, William Burns. Pour un diplomate européen : ' Il est trop tôt pour dire s'il y a eu un massacre à Jénine mais ce que nous savons déjà, montre clairement qu'il y a eu un carnage, c'est-à-dire un déchaînement de violence aveugle sans commune mesure avec la résistance rencontrée.' Malgré cela, quelques jours plus tard l'ONU dissout cette commission sous le prétexte que Sharon, chef du gouvernement israélien, ne veut pas collaborer avec elle. (PALESTINE) (JENINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2002, DEBUT DE LA CONSTRUCTION DU MUR D'ANNEXION, Alors que la Ligne Verte qui marque la démarcation entre les territoires palestinien et israélien à l’issue de la guerre de 1967 fait environ 350km, le Mur colonial d’Apartheid et d’annexion qu’Israël érige en Cisjordanie devait s’étendre sur 730 km du nord (où la construction a commencé à Salem près de Jénine dès juin 2002) au sud (au delà de Bethléem et Hébron). Si l’on compare même superficiellement les cartes de l’automne 2002 aux précédentes, qu’elles soient celles du gouvernement Sharon ou celles que les organisations palestiniennes traçaient à partir des ordres d’expulsion, on constate immédiatement que le tracé originel, qui ne s’éloignait pas trop considérablement de la Ligne Verte, en est maintenant très loin par endroits.
Le nouveau tracé, imposé à Sharon par la pression des colons, agréé par le parlement israélien le 1/10/2003, amène le Mur, qui s’insinue à 6 km en territoire palestinien à Jayyous près de Qalqilyia, jusqu’à 22 km à l’intérieur de la Cisjordanie, pour inclure les colonies de peuplement d’Ariel ou Emmanuel non loin de Salfit, au sud ouest de Naplouse. La Knesset a voté aussi l’autorisation au gouvernement Sharon de modifier à nouveau le tracé.
En février 2004, sous pression internationale et à grand renfort de publicité médiatique, le général Sharon a fait démolir une portion minime du Mur dans le district de Tulkarem.
Le village de Baqa Al Sharqiya qui comme plus de 40 localités palestiniennes était coupé de la Cisjordanie, enclavé depuis des mois, emprisonné par deux portails dont l’ouverture sporadique était l’occasion d’humiliations systématiques, s’est vu « réuni » à son environnement. Mais qu’on ne s’y trompe pas ! Dans le même temps le gouvernement israélien a fait construire un autre mur, de 8 m de hauteur aussi, à l’ouest cette fois du village qui se retrouve ainsi séparé des autres villages palestiniens d’Israël avec qui les liens sociaux commerciaux et familiaux n’avaient jamais été coupés, Ligne Verte ou pas.
Dans le projet actuel, le Mur, qui s’étale sur 70 à 100 m selon les lieux, devrait faire 650km de long, avec des portails d’accès espacés, dans une zone devenue militaire fermée. [...] (PALESTINE) (JENINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2002, LE QUARTIER DE BOURAJ FRAPPE PAR UN MISSILE LORS DU RAID ISRAELIEN, [...]Vous parlez de ' massacre délibéré '. Comment pouvez-vous être aussi affirmatif alors qu’un ministre israélien a évoqué une ' possible erreur ' ?
Hassan Balawi. C’est un massacre parce que la plupart des victimes sont des civils qui n’avaient rien à voir avec le Hamas et parmi eux, beaucoup de femmes et d’enfants. Il y a neuf enfants parmi les morts, dont deux bébés et également de nombreux enfants parmi les blessés qui sont plus d’une centaine. Il ne s’agit pas d’un assassinat ciblé comme ceux auxquels l’armée israélienne a l’habitude de procéder mais d’une action délibérée contre des gens tués dans leur sommeil. Elle est destinée à tuer dans l’ouf l’espoir de paix qui commençait tout juste à renaître après les efforts internationaux de ces derniers jours : il y avait eu la réunion du ' quartet ' à New-York la semaine dernière, la reprise des contacts avec Shimon Pérès, samedi, suivie de quelques signes de détente hier. Sharon a fait ce qu’il fallait pour arrêter tout cela en choisissant bien son moment.[...] (PALESTINE) (GAZA)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2003, LANCEMENT DE L'INITIATIVE DE GENEVES, ''Un plan de paix non officiel est lancé lundi à Genève entre Israéliens et Palestiniens afin de ressusciter l'espoir d'un règlement au Proche-Orient, alors que les discussions sont au point mort entre les gouvernements d'Ariel Sharon et de Yasser Arafat après trois ans d'Intifada.
'Initiative de Genève', révélée en octobre dernier après trois années de tractations secrètes entre d'anciens ministres des deux bords, doit être solennellement lancée lors d'une cérémonie en présence de 700 invités, dont des personnalités internationales comme l'ancien président américain Jimmy Carter, architecte des accords israélo-égyptiens de Camp David en 1979. Le document d'une cinquantaine de pages, qui détaille les divers aspects d'un réglement au Proche-Orient, est catégoriquement rejeté par le gouvernement israélien mais soutenu du bout des lèvres par Yasser Arafat.'Pour la première fois, il y a un plan détaillé qui montre ce qui pourrait sortir de négociations', se félicite le représentant palestinien en Suisse, Anis al-Qaq.'' (SUISSE) (GENÈVE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo

- 2004, SOUTIEN DE GEORGES BUSH AU MAINTIEN DEFINITIF DE COLONIES JUIVES, RAMALLAH, Cisjordanie (Reuters) - Le soutien de George Bush au maintien définitif de colonies juives en Cisjordanie à l'issue d'un retrait unilatéral israélien de la bande de Gaza a suscité jeudi la colère des Palestiniens et, au mieux, des réactions de prudence de la part des autres médiateurs internationaux dans le conflit israélo-palestinien.
A l'issue d'un entretien avec le Premier ministre israélien Ariel Sharon mercredi à Washington, le président américain a apporté son soutien au plan de retrait de la bande de Gaza qui, selon lui, doit permettre de faire progresser la 'feuille de route' pour la paix au Proche-Orient.
Sharon a clairement fait savoir qu'un retrait de Gaza s'accompagnerait du maintien d'un certain nombre de colonies en Cisjordanie, ce que Bush a approuvé au nom des 'réalités sur le terrain', rompant ainsi avec la vision américaine et internationale selon laquelle ces implantations créées après la Guerre des six-jours en 1967 constituaient des obstacles à la paix.
Bush a en outre rejeté tout droit au retour pour les réfugiés palestiniens, alors que le plan de paix international prévoit que cette question doit être réglée par des négociations entre les deux parties.
Les dirigeants palestiniens n'ont pas caché leur colère jeudi face à ce revirement des Etats-Unis, accusés de partialité en faveur d'Israël. Selon eux, et de l'avis de nombreux experts, Bush condamne par avance toute reprise des négociations de paix.
'Les dirigeants israéliens fanatiques se trompent, de même que ceux qui les soutiennent, et vous savez de qui je parle', a déclaré Yasser Arafat, visiblement furieux, dans une allocution retransmise par la télévision palestinienne.
'C'EST UNE CATASTROPHE'
'Le peuple palestinien ne renoncera pas à chercher la liberté et l'indépendance ainsi qu'un Etat avec Jérusalem pour capitale que cela leur plaise ou non', a poursuivi le président de l'Autorité palestinienne, en référence à une exigence fermement rejetée par les Israéliens.
'C'est une catastrophe face à laquelle nous devons réagir', a déclaré à Reuters le Premier ministre palestinien Ahmed Koreï. 'Nous avons des droits et nous allons les défendre.'
Koreï a également appelé à l'organisation de toute urgence d'une réunion du quartet de médiateurs internationaux: les Etats-Unis, les Nations unies, l'Union européenne et la Russie.
Ces trois partenaires des Etats-Unis ont critiqué en des termes à peine voilés l'attitude de Bush.
Le secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan, a ainsi jugé que la volonté des Palestiniens avait été ignorée.
L'Union européenne et la Russie ont diplomatiquement salué le plan de retrait israélien de la bande de Gaza comme une initiative positive pour le plan de paix international.
Moscou a toutefois lancé un appel au respect des résolutions des Nations unies.
Au nom de la présidence européenne, l'Irlande a prévenu que l'UE ne saurait tolérer aucune modification des frontières prévalant avant 1967 'autre que celle issue d'un accord entre les parties'.
Pour le président français Jacques Chirac, la remise en cause des frontières constitue un 'précédent fâcheux, dangereux'.
'Seules les parties concernées ensemble, sur la base d'un plan qu'elles ont agréé ensemble, pourront trouver un accord qui les engage et qui conduise à une paix véritable. Je crains qu'on ne se soit pas engagé sur cette voie', a estimé le président français lors d'une conférence de presse à l'issue d'une visite de travail en Algérie.
'Sur les frontières, je considère qu'il y a un droit international et que ce droit international doit être respecté. Par conséquent, je suis réservé sur la remise en cause unilatérale, bilatérale, du droit international', a-t-il dit.
'Si l'on joue en fonction des circonstances et des hommes sur la stabilité internationale et sur les règles du droit international, c'est un précédent fâcheux (...), dangereux', a souligné Jacques Chirac au lendemain de la visite d'Ariel Sharon aux Etats-Unis. (PALESTINE)Groupes Présents (non exhaustif) : ,
Médias Présents ou ayant relaté cet événement (non exhaustif) : en savoir plus sur ilyatoo